Serigraphie

serigraphie

LA SÉRIGRAPHIE

Situé à La Celle-Saint-Cloud à une vingtaine de minutes de la capitale, notre Atelier Afdal vous propose son service de sérigraphie sur toute l’Île-de-France. Toute notre production est faite ici en France avec des encres de qualité supérieure, qui fait en sorte que nos produits respectent parfaitement les standards de qualité de l’industrie de la sérigraphie sur textile.
Grâce à notre savoir-faire et à notre expérience, notre atelier s’est au fil du temps construit une solide réputation dans le domaine de la sérigraphie textile à Paris. Nous nous tenons à la disposition aussi bien des professionnels que des particuliers comme des en France, et dans le reste du monde, pour une sérigraphie en Île-de-France de qualité et des résultats particulièrement soignés. De nombreux particuliers, mais aussi des entreprises, des écoles, des associations ou parfois même des communes nous ont déjà fait confiance pour leurs différents objets : sérigraphie sur T-shirt à Paris, affiches publicitaires, etc.

Nous combinons un savoir-faire artisanal avec des technologies de pointe pour la réalisation de sérigraphie en Île-de-France

Créée au Xème siècle et principalement employée depuis le XIXe siècle, la sérigraphie est le marquage, le plus répandu au monde. La sérigraphie (du latin « sericum » pour la soie et du grec « graphein » pour l’écriture) est une technique d’imprimerie qui utilise donc des pochoirs (à l’origine, des écrans de soie) interposés entre l’encre et le support. Les supports utilisés peuvent être variés et pas nécessairement plans, mais géométriquement réguliers tels que papier, carton, textile, métal, verre, bois, etc. Rendu célèbre par Andy Warhol, la sérigraphie permet l’impression de plusieurs couleurs (maximum 6 couleurs) et nécessite 1 écran par couleur, en clair, plus il y a de couleurs, plus il y a d’écrans, c’est ce qui déterminera les frais techniques. On enfile le tissu sur une jeannette qui est un cadre en aluminium (à l’origine en bois). La sérigraphie est un marquage extrêmement durable. Le fait d’injecter à votre support une grande quantité d’encre permettra à votre marquage, clarté et tenue irréprochable. Néanmoins, la technique ne permet pas les réels dégradés de couleurs, et les détails trop fins. Ainsi pour les photos ou dessins dégradés, vous pouvez vous diriger vers l’impression numérique. Notre équipement d’impression est conforme aux nouvelles technologies en matière d’impression textile. Ultrarapides, nous pouvons imprimer en plusieurs couleurs process.

Comme la sérigraphie est la technique la plus artisanale dans l’industrie textile, pour ce procédé nous utilisons un écran en matières synthétiques (à l’origine de soie), en guise de pochoir dans lequel est incrusté votre logo, celui-ci sera interposé entre l’encre et le support. Nous utilisons une colle spéciale (colle + durcisseur) le tissu étant emprisonné entre le cadre et l’écran, sur la toile l’encre est ensuite appliquée à la raclette. L’écran de sérigraphie à plat fait donc office de « pochoir » entre l’encre et le support à imprimer (un T-shirt par exemple) : l’encre passe là où la maille n’est pas obstruée par l’émulsion. On imprime le motif sur un film transparent en noir opaque, c’est ce qu’on appelle le Typon. L’écran de sérigraphie est enduit d’une émulsion qui durcit à la lumière (naturelle ou reproduite). L’émulsion durcie forme une pâte (toutes les mailles de la toile sont bouchées). Cette pâte fait office de pochoir, au moment de l’application de l’encre.
Une fois l’écran et le typon prêts, on procède à l’insolation. Le typon est plaqué sur la toile, puis le tout est exposé face à une lampe UV. On révèle le motif en passant l’écran sous un jet d’eau. L’émulsion au niveau des mailles non exposées aux UV grâce au film interposé se dissout avec l’eau, laissant ainsi ces mailles non obstruées. L’écran est ensuite placé sur le carrousel automatisé ou manuel. On dispose de l’encre dans le cadre de sérigraphie, et à l’aide d’une racle, on répartit l’encre qui va s’infiltrer à travers les mailles de l’écran. Cette opération doit être répétée autant de fois qu’il y a de couleurs (un écran par couleur). Entre chaque passage, un séchage (flashcure) est effectué.
Il faut savoir que ce type de marquage est réalisable pour les moyennes et grosses séries (à partir de 100 pièces) et que le type d’encre peut varier selon le support. Pour les petites séries, il est conseillé de se diriger sur l’impression numérique DTG (voir CF). Différents effets sont possibles grâce à la sérigraphie : encre phosphorescente, encre or et argent, effet pailleté…